Avant la naissance

Vous êtes en relation avec votre enfant dès sa conception

LA CONCEPTION ET LE REBIRTH

La Respiration Consciente (ou Rebirth) a pour principe que les premiers instants de la vie (conception – vie intra-utérine – naissance) influencent grandement la vision de la vie et de soi. C’est à ce moment là, que l’enfant « en construction » met en place des croyances qui définiront sa perception de soi et du monde.

Il n’ y a pas de séparation entre l’esprit et le corps. Ils ne font qu’un. Quoiqu’il se passe dans l’esprit affectera le corps et vice versa. Quand une femme est enceinte, ce principe pourra s’étendre à l’enfant dans l’utérus. Dr Thomas Verny

Dans mon dernier article, je parlais du Dr Thomas Verny, Psychiatre spécialiste de la psychologie pré et périnatale. Je souhaite revenir aujourd’hui sur un des 3 principaux facteurs qu’il considère important pour le bon développement de l’enfant, à savoir : si l’enfant est désiré par ses parents.

Est ce que l’enfant est désiré par les parents cela signifie :

  • Est-il programmé ?
  • Est-il arrivé sans que les parents l’ait prévu ? ( c’est le fameux « c’est un accident »)
  • Est-il désiré de son sexe ?

De ces cas de figures découlent ensuite plusieurs possibilités. Un enfant non programmé peut très vite faire le bonheur de ses parents ou alors générer chez eux l’envie de le garder, avec la crainte cependant que ce ne soit pas le bon moment pour diverses raisons (économique, maturité des parents, stabilité du couple…).

Quelques soient les sentiments des parents à l’égard de cet enfant à venir, l’enfant le perçoit et pourra développer ces tendances :

ENFANT NON DÉSIRÉ :

Ces personnes ont tendance à :

  1. Se sentir rejeté(e)s dans leurs relations, ou rejeter ceux qui sont attirés par elles
  2. Tenter de se rendre indispensable pour ne pas être repoussé(e)s
  3. Avoir le sentiment que leurs relations les dévient de leur chemin.

ENFANT NON PLANIFIÉ :

Ces personnes on tendance à :

  1. Avoir des difficultés à faire des projets
  2. Être des organisateurs invétérés par surcompensation
  3. Créer des imprévus
  4. Être brouillon

ENFANT PAS DU SEXE DÉSIRÉ:

Ces personnes ont tendance à :

  1. Ne pas se sentir acceptées
  2. Sentir, tristesse, colère et ressentiment dans les relations
  3. Ne pas s’accepter et ne pas se sentir accepté(e)s
  4. Se sentir insatisfaites
  5. Ne pas savoir quoi attendre et quoi recevoir dans les relations.
  6. Avoir peur de décevoir, d’être déçues.

Vous l’avez compris, il se joue déjà beaucoup de chose pour l’enfant à naître dès sa naissance. Il ne s’agit pas de rendre les parents responsables de ces tendances que l’enfant peut développer. Mais être conscient, des conditions du début de vie de votre enfant va vous permettre de mieux le comprendre (au travers des tendances qu’il pourra présenter) et faciliter votre éducation et vos échanges.

APPRENDRE QU’ON VA ÊTRE PARENT C’EST UN FESTIVAL D’ÉMOTIONS

Lorsqu’on apprend qu’on va être parent que ce soit la première fois ou non, que ce soit planifié ou non, c’est toujours un festival d’émotions. A tel point qu’on oublie que le bébé ressent déjà tout. Et pourtant…il capte déjà bien tout ce qui se passe autour de lui (alors que sa taille ne dépasse pas celle d’une amende), même les émotions du Papa.

Les émotions peuvent être aussi agréables que désagréables à ce moment là. Elles se résument encore une fois aux deux principales : l’amour et la peur. Elles naissent du connu, du vécu donc de notre inconscient. Pour rappel ; toutes nos décisions et réactions sont inspirées de notre inconscient qui représentent 93% de notre cerveau, contre seulement 7% pour le conscient.

Donner les meilleurs conditions de début de vie à son enfant c’est en fait lui permettre de construire très tôt des pensées et croyances favorables à son estime, sa confiance et sa créativité.

COMMENT POUVEZ-VOUS, EN TANT QUE PARENT, DONNER LE MEILLEUR DE VOUS-MÊME ?

La respiration consciente est une méthode intéressante vu qu’elle permet de faire émerger l’inconscient qui dirige une grande partie de notre vie. En tant que futur parent et parent, vous pourrez ainsi prendre du recul par rapport à ce que vous avez vécu au début de votre vie pour ne pas le rejouer avec votre enfant.

Exemple :

Si votre naissance fut difficile et compliquée, même si vous ne vous en souvenez pas ou plutôt n’y pensez pas, votre inconscient lui, n’a pas oublié. Et il y a de grandes chances que vous abordiez la naissance de votre enfant avec des peurs inconscientes qui peuvent la compliquer.

Pour cette raison, j’entends souvent des mamans ayant vécu des accouchements douloureux physiquement et aussi psychologiquement me dire :  » pourtant l’accouchement ne me faisait pas peur, je n’y pensais pas pendant ma grossesse.  » Vous n’y pensez pas, certes, mais votre corps a gardé une empreinte de la première expérience de naissance, qui est en fait la vôtre et vous ressert cette mémoire au moment où vous allez donner la vie.

Les ressentis de la maman sont importants, puisque le bébé y est relié en permanence. Ceux du Papa ont aussi un impact car la maman les perçoit et parce que le bébé est en connexion avec son père, il reconnaît sa voix et peut aussi percevoir ses touchers.

Le Rebirth vous permettra d’aller aux racines de vos croyances, nées au tout début de votre vie, mais aussi lors d’expériences vécues comme douloureuses. Dans ces moments de crise, vous avez pris des décisions fortes, vécues ensuite comme des vérités. Si vous ne les remettez pas en questions, vous pouvez vous retrouver face à des automatismes qui s’avèrent inefficaces, contraire à vos valeurs et ressentis à l’égard de votre enfant.

Si vous sentez le besoin et l’envie de vous remettre en questions pour faciliter votre rôle de parents, contactez-moi.