Les bases

Pourquoi modifier ses croyances ?

Ce qui mènent mes clients à faire un bout de chemin avec moi, c’est avant tout le fruit d’un ras le bol et l’envie de faire évoluer les aspects de leur vie qui ne les satisfont plus. Quand ils en ont assez de vivre des récurrences, ils sont prêts à se remettre en questions en observant leur manière d’être, d’agir et de penser. De cette observation découle la compréhension de leur dynamique émotionnelle et leurs habitudes qui les inscrits dans des schémas répétitifs dont ils veulent sortir.

 » J’ai compris comment je fonctionne, mais comment en sortir maintenant? »

Très vite, en début de parcours, mes clients en viennent tous à me poser la même question :  » Mais comment faire pour changer?  » Après la phase de prise de conscience vient la phase de changement. C’est-à-dire faire évoluer ses comportements et ses perceptions du monde et des situations. Soutenu par les temps de respiration lors de nos séances, le changement s’opère au niveau de nos croyances.

La dynamique de nos croyances

La croyance est le processus mental expérimenté par une personne qui adhère à une pensée, de façon qu’elle la considère comme vérité. Cette vérité fait constamment partie de la réalité quotidienne, même si elle ne nous satisfait pas. La particularité d’une croyance est qu’elle est ajustée, à notre propre réalité. Elle est considérée comme vraie et projetée sur notre perception de la réalité. Elle est investie d’un dynamisme par le biais d’un ensemble de schémas avec lequel, on pense, on sent, on agit. Si je modifie mes croyances, j’améliore tous les aspects de ma vie que je désire.

Changer ses croyances c’est (ré)unifier le corps, le coeur et l’esprit pour laisser s’exprimer sa véritable nature. Révéler sa profonde nature, c’est décider et agir selon ses intuitions et s’en alignant avec « qui je veux être ». Nos croyances se reflètent à travers ce que l’on vit mais aussi à travers notre corps. J’ai parlé dans un article précédent de Louise Hay, thérapeute reconnue au niveau international, auteur de plusieurs best-sellers. Dans son livre « D’accord avec ton corps » elle liste les différents symptômes avec la cause psychologique et la pensée positive associée. Je vous recommande fortement ce livre qui nous guide avec justesse pour affiner la conscience et le respect de notre corps.

Pourquoi modifier ses croyances?

En quoi reconsidérer ses croyances améliore – t- il notre vie? Pour répondre à cette question, voici quelques extraits d’un entretien de Pascal de Gail-Athis, sur l’excellent magazine des bonnes nouvelles « Le Provocateur de Sourires ». Pascal de Gail-Athis, est psychobiologue, co-créatrice et directrice artistique du Centre des Arts Holistiques à Paris.

(…) »Ce sont nos addictions émotionnelles qui nous entraînent dans nos habitudes de fonctionnement.

Nous pré-fabriquons notre réalité, nous créons la matière de notre quotidien à partir de nos croyances que nous en ayons conscience ou non. Mais si nous en sommes conscients, nous pouvons utiliser cette illusion pour vivre nos véritables désirs. Nous ne sommes plus le simple spectateur de notre vie, mais le créateur pluriel de nos expériences dans un univers participatif. C’est avec ce changement de perspectives que notre réalité peut basculer immédiatement, alors que nous avons souvent l’impression que le chemin pour mettre fin aux processus qui ne nous conviennent pas, est forcément long et compliqué : c’est ce qu’on appelle faire un saut de conscience, un saut quantique … »

Notre seule limite c’est nous

Selon la nouvelle compréhension des choses tout ce qui survient dans nos expériences découle de ce que nous avons accepté comme vrai à l’égard de notre réalité. En fait nous ne sommes limités que par la perception que nous avons de nous-mêmes. Mais réalisons-nous que sommes habités de potentialités qui dépassent l’entendement ? La conscience de notre plasticité neuronale est là pour ébranler dès à présent notre vision du monde. Avec cent milliards de neurones et dix mille milliards de synapses, réalisons-nous aujourd’hui que les pensées que nous émettons ou recevons sont en mesure d’influencer les informations cellulaires ainsi que l’espace qui nous entoure ? Ce qui signifie que le changement social que l’on attend, dépend uniquement de nous, de notre attitude intérieure, la mutation est en nous. – See more at: http://www.provocateurdesourires.com/2013/08/faites-vous-partie-des-nouveaux-observateurs/#sthash.BhGxzUhy.dpuf
Psychobiologue, Co-créatrice et directrice artistique du Centre des Arts Holistiques à Paris – See more at: http://www.provocateurdesourires.com/2013/08/faites-vous-partie-des-nouveaux-observateurs/#sthash.3Ca6XY44.dpuf
Psychobiologue, Co-créatrice et directrice artistique du Centre des Arts Holistiques à Paris – See more at: http://www.provocateurdesourires.com/2013/08/faites-vous-partie-des-nouveaux-observateurs/#sthash.3Ca6XY44.dpuf
Psychobiologue, Co-créatrice et directrice artistique du Centre des Arts Holistiques à Paris – See more at: http://www.provocateurdesourires.com/2013/08/faites-vous-partie-des-nouveaux-observateurs/#sthash.3Ca6XY44.dpufsur le magazine des bonnes nouvelles Provocateurs de sourire
Psychobiologue, Co-créatrice et directrice artistique du Centre des Arts Holistiques à Paris – See more at: http://www.provocateurdesourires.com/2013/08/faites-vous-partie-des-nouveaux-observateurs/#sthash.3Ca6XY44.dpuf

(…) »Selon la nouvelle compréhension des choses tout ce qui survient dans nos expériences découle de ce que nous avons accepté comme vrai à l’égard de notre réalité. En fait nous ne sommes limités que par la perception que nous avons de nous-mêmes. Mais réalisons-nous que sommes habités de potentialités qui dépassent l’entendement ? La conscience de notre plasticité neuronale est là pour ébranler dès à présent notre vision du monde. Avec cent milliards de neurones et dix mille milliards de synapses, réalisons-nous aujourd’hui que les pensées que nous émettons ou recevons sont en mesure d’influencer les informations cellulaires ainsi que l’espace qui nous entoure ? Ce qui signifie que le changement social que l’on attend, dépend uniquement de nous, de notre attitude intérieure, la mutation est en nous. »

Prendre la responsabilité de nos croyances, les revisiter, pour les transformer à souhait, est la base à tous désirs d’ amélioration et d’ évolution dans notre vie. Nos croyances alimentent nos quelques 80 000 à 150 000 pensées par jour. Quand on sait que nos pensées sont le reflet de ce que l’on vit, autant dire, qu’il est très libérateur d’examiner nos croyances et les modifier pour nous sortir de nos carcans. Dans le prochain article, je vous partagerai le travail de Bruce Lipton, biologiste cellulaire auteur du livre « Biologie des croyances ». Il a fait la découverte majeure démontrant qu’il est possible de changer notre corps en modifiant notre façon de penser.

Source image