Respiration Consciente

Mieux respirer, pour mieux être (3)

Les bienfaits de la respiration conscientePhoto : Chris Bourloton

Pour poursuivre ma série d’articles sur la respiration, je partage aujourd’hui mon cheminement personnel des douze dernières années. Depuis 2007, je ne cesse d’être fascinée par la fonctionnement de notre corps. Il est doué pour manifester ce que nous ne parvenons pas toujours à comprendre, à verbaliser, à gérer, à transformer… à condition d’être à l’écoute de nos sensations. Etre à l’écoute de son corps et de ses sensations, cela s’apprend pour certains ou se développe et s’affine pour d’autres. Pour ma part, je faisais partie de ceux qui ne connectaient pas leur corps physique avec leur corps émotionnel. Cette connexion, plus précisément la conscience que mon corps physique et mon corps émotionnel ne font qu’un,  je l’ai découverte dès mes premières années de travail (le stress se traduisait en douleurs cervicales, problèmes digestifs…). Pour unir le physique et l’émotionnel, je n’ai pas trouvé plus puissant, plus subtil, ni plus efficace que la respiration, la conscience de notre souffle. Les bienfaits de la respiration consciente sont multiples, et pourtant peu exploités. Voilà pourquoi aujourd’hui ma vie, ma santé et mon bien être sont bien plus harmonieux qu’il y a plusieurs années. 1- Tout a un sens et nous sommes tous libres de le saisir : La relation d’aide fait partie depuis longtemps de ce que j’aime le plus accomplir. Comme une évidence, j’ai été huit ans travailleur social. Je voulais partager mon enthousiasme et mon dynamisme avec ceux qui n’en avaient plus. Je me sentais à ma place dans ce métier qui m’attirait depuis mon adolescence. Mais très vite et très jeune, je me suis épuisée dans mes différents postes. Mon énergie et mon enthousiasme ne trouvait pas d’échos chez les personnes que j’accompagnais. Petit à petit je constatais qu’ elles avaient choisi d’être assistées. Elles ne partageaient pas mon envie de les mener vers la réinsertion sociale et professionnelle. L’échange était à sens unique. C’est alors que j’ai appris à respecter;  la capacité et le droit de chacun de choisir sa vie. De ces années de travail social sont nées beaucoup de questions, de remise en questions et aussi beaucoup de stress. Je ne me voyais pas faire un autre métier que celui de remettre des personnes en selle, pour qu’elles (re)prennent les rênes de leur vie. 2- Toujours focaliser sur l’intérieur et non l’extérieur : J’aime observer chaque expérience pour mieux comprendre et vivre ce qui se présente à moi… Attendre ou chercher à l’extérieur une réponse, une solution, une réparation où je ne sais quoi encore m’a toujours semblé être une entrave à ma liberté. Je ne pense pas que mon entourage n’ait rien à m’offrir, bien au contraire. Mais j’ai toujours senti que nous seuls avons les réponses. Et je réalise alors qu’il ne s’agit pas d’une quête de liberté, mais une quête de vérité – notre vérité, notre nature profonde ou notre véritable moi. Parce que se connaître nous rend plus libre. Parce que se connaître est le secret de notre alignement corps-tête-coeur. Parce que se connaître, c’est vivre une vie riche et authentique. En s’attardant sur l’extérieur on oublie de laisser s’exprimer notre créativité et notre intelligence. Notre confiance, nos compétences, nos talents et même nos rêves se trouvent étouffer par la norme (« le qu’en diras-t-on? »), l’éducation, le flow de la vie, ou encore nos peurs. Quand les évidences sont bousculées, le sens de la vie confus, comment rallumer sa flamme ? 3 -L’urgence du retour vers soi : Camille Sauvaget

Photo : Chris Bourloton

A 25 ans, je ne voulais pas composer toute ma vie avec des effets chroniques du stress, que seuls des médicaments soulageaient à ce moment là. Je savais que j’étais à ma place en accompagnant des personnes sur leur chemin de vie, mais les conditions dans lesquelles je le faisais n’étaient plus justes pour moi. J’ai alors décidé de prendre soin de mon corps en m’initiant au yoga. Le yoga issu de la philosophie indienne signifie « unir », unir l’homme sur un plan physique, psychique et spirituel. Dès les premiers séances le bien être ressenti fut libérateur. Je me sentais plus légère et remplie d’énergie. Je sentais que je me transformais. La transformation fut sur les plans tant physique, qu’émotionnel. Je ressentais mon corps avec plus de subtilité et de conscience. Toute l’énergie que je retrouvais, me donnait envie de prendre de plus en plus soin de moi. Plus sereine et plus claire, je gérais plus aisément mon stress, mes doutes et mes peurs. En dirigeant davantage ma conscience vers mon souffle, j’accédais à un espace intérieur insoupçonné jusque là; l’écoute de mes sens et mes intuitions. 2007 marqua le point de départ de ma fascination pour la RESPIRATION. Curieuse d’en savoir plus sur le pouvoir de la respiration, je me suis énormément documentée sur le sujet. Jusqu’au jour où j’ai découvert la Respiration Consciente connue aussi sous le nom du Rebirth. J’ai vite constaté que la respiration est notre principal atout pour maintenir notre bien être, dépasser des peurs, des schémas répétitifs désagréables. La respiration consciente ouvre la porte vers notre véritable nature. Grâce à elle, on prend de la hauteur sur qui nous sommes, pour mieux définir notre manière de vivre. On prend de la hauteur sur ce que nous vivons pour mieux en extraire le sens. Voilà pourquoi, l’accompagnement que je propose à mes clients est dirigé sur la conscience du souffle et du corps pour une véritable rencontre avec soi. De cette rencontre naît notre projet de vie ajusté à nos valeurs, aspirations et intuitions.