Your address will show here +12 34 56 78

LE JOUR LE PLUS IMPORTANT DE VOTRE VIE

S’il y a bien un moment important dans votre vie, ce n’est pas votre choix d’orientation au lycée, ni la personne avec qui vous allez vous marier, ou encore le métier que vous choisissez. Ce moment se joue bien avant. Il s’agit de votre naissance. Les conditions dans lesquelles elle s’est déroulée, vont se rejouer toute votre vie à travers votre manière d’être, d’agir et de penser. A votre naissance, vous avez enregistré une multitude d’informations. Et surtout, vous avez pris des décisions à partir de tout ce que vous avez entendu et ressenti ce jour là, pour mener votre vie.

LE BEBE CAPTE TOUT DES SA NAISSANCE

Longtemps, le nouveau-né était considéré comme dépourvu de sens, d’intelligence car son développement physiologique est immature. Et pourtant il a une perception sensorielle, extrêmement puissante. Ce qui lui permet de tout capter, de tout intégrer et de tout ressentir, tant l’ambiance des lieux, que l’état d’esprit des personnes présentes.

LA NAISSANCE : LE PREMIER TRAUMATISME

Naître est une expérience traumatisante pour le bébé, car il vit un véritable choc de température, de lumière, de perceptions des sons et du toucher. Il n’a plus l’enveloppe sécurisante du ventre de sa mère, il effectue sa première respiration aérienne et le passage de l’air dans ses bronches pour la première fois le brûle. Le premier cri du bébé rassure les personnes présentes à l’accouchement, qui trouvent cela normal ( « il a crié, tout va bien! »). Sauf que ça n’a rien de normal, c’est un cri de douleur.

Cette photo nous montre un bébé qui pleure,

Votre naissance en dit long sur vous!

maintenant voici la même photo, mais, entière et à l’endroit :

Votre naissance en dit long sur vous

le bébé pleure et semble horrifié, alors que l’entourage est ravi! Ici on voit bien que l’enfant ne vit pas sa naissance comme s’il n’avait rien senti, mais par contre son accoucheur semble le manipuler comme s’il était insensible.

VOTRE NAISSANCE EXPLIQUE TOUTE VOTRE VIE : DECRYPTAGE

L’accoucheur est la première personne qui vous a touché, l’une des premières personnes qui vous a regardé, parlé. Votre accoucheur représente votre premier rapport à l’autorité. La manière dont il vous a réceptionné et donné les premiers soins laisse chez vous l’empreinte de ce qu’est l’autorité (entre autres). Avant que l’on admette que le nouveau-né ressent tout, il n’était pas rare que l’accoucheur donne une claque sur les fesses du bébé pour l’aider à prendre son premier souffle. Si vous faites partie de ceux-là, il ne serait pas étonnant que l’autorité pour vous soit synonyme de conflit.

Je disais plus haut que les personnes présentes lors de la naissance sont importantes. Leur état d’esprit, leur première parole à l’égard du bébé, tout cela compte pour le nouveau-né qui perçoit tout. Le bébé portera plus tard les stigmates de ces premières heures. Un bébé qui entend le jour de sa naissance qu’il n’est pas beau, peut avoir tendance adulte à attacher beaucoup d’importance à son apparence. Un bébé coupé de sa maman dès les premières heures peut être dépendant affectif plus tard.

Ce sont quelques exemples pour vous montrer à quel point la naissance a un impact fondamental sur notre vie.

Vous avez certainement déjà posé la question au moins une fois à vos parents : comment s’est passé ma naissance? Vous vous êtes certainement posé la question aussi, mais pourquoi est ce que j’agis souvent de la même façon dans ma vie, pourquoi je vis les mêmes difficultés, les mêmes situations d’inconfort?

Les réponses à ces deux questions sont étroitement liées. Si votre naissance a été longue et difficile, il y a de grandes chances que votre manière d’aborder vos projets et toute situation dans la vie soit longue et complexe. Au contraire si votre naissance a été rapide, il se peut que vous ayez tendance à foncer. Vous prenez vite vos décisions, vous agissez vite, vous passez souvent les feux à l’orange.

POURQUOI EST CE FONDAMENTAL DE REVENIR SUR LE DEROULEMENT DE VOTRE NAISSANCE?

Je vous donne deux raisons essentielles :

1_ Quand on veut résoudre une difficulté, un problème, mieux vaut s’orienter vers son origine pour éviter que cela se reproduise. En prêtant attention à votre scénario de naissance, vous pourrez allez au coeur de votre dynamique pour la (re)façonner selon ce que vous désirez vivre dans votre vie.

Ex : Si vous aspirez à une vie sereine et joyeuse, et que vous n’avez pas clarifié votre tendance à tout compliquer du fait que vous avez vécu une naissance difficile. Il vous sera difficile de vous défaire de vos vieilles habitudes. L’éducation des parents et les injonctions de la société influencent vos croyances et votre état d’être c’est certain. Toutefois le déroulement de votre naissance conditionne en grande partie votre perception pour vos futures expériences.

2- En tant que futurs parents, sachant l’importance de la naissance sur la vie future de votre enfant, il est essentiel de lui offrir des conditions sereines et joyeuses le jour J. Ces conditions sont facilitées dès lors que vous avez fait le point sur votre propre naissance. Vous évitez de projeter sur sa naissance, les mêmes conditions que la vôtre.

Revisiter les conditions de sa naissance, ce n’est pas constaté ce qui s’est passé ce jour là et rester condamné et dépendant de ces évènements. C’est au contraire, en être conscient pour décider de sa vie selon ses aspirations et non selon ses expériences passées. C’est aussi et surtout permettre que l’arrivée de votre enfant ne soit pas la copie conforme de ce que vous avez vécu, avec son lot de complications par la suite.

Dans mon prochain article, je vous expliquerai en quoi le Rebirth peut vous aider à préparer l’arrivée de votre enfant en toute sérénité. Je vous présenterai également quelques recherches qui révèlent l’impact de la vie périnatale sur le bon développement de votre enfant.

 

0

LA CONCEPTION ET LE REBIRTH

La Respiration Consciente (ou Rebirth) a pour principe que les premiers instants de la vie (conception – vie intra-utérine – naissance) influencent grandement la vision de la vie et de soi. C’est à ce moment là, que l’enfant « en construction » met en place des croyances qui définiront sa perception de soi et du monde.

Il n’ y a pas de séparation entre l’esprit et le corps. Ils ne font qu’un. Quoiqu’il se passe dans l’esprit affectera le corps et vice versa. Quand une femme est enceinte, ce principe pourra s’étendre à l’enfant dans l’utérus. Dr Thomas Verny

Dans mon dernier article, je parlais du Dr Thomas Verny, Psychiatre spécialiste de la psychologie pré et périnatale. Je souhaite revenir aujourd’hui sur un des 3 principaux facteurs qu’il considère important pour le bon développement de l’enfant, à savoir : si l’enfant est désiré par ses parents.

Est ce que l’enfant est désiré par les parents cela signifie :

  • Est-il programmé ?
  • Est-il arrivé sans que les parents l’ait prévu ? ( c’est le fameux « c’est un accident »)
  • Est-il désiré de son sexe ?

De ces cas de figures découlent ensuite plusieurs possibilités. Un enfant non programmé peut très vite faire le bonheur de ses parents ou alors générer chez eux l’envie de le garder, avec la crainte cependant que ce ne soit pas le bon moment pour diverses raisons (économique, maturité des parents, stabilité du couple…).

Quelques soient les sentiments des parents à l’égard de cet enfant à venir, l’enfant le perçoit et pourra développer ces tendances :

ENFANT NON DÉSIRÉ :

Ces personnes ont tendance à :

  1. Se sentir rejeté(e)s dans leurs relations, ou rejeter ceux qui sont attirés par elles
  2. Tenter de se rendre indispensable pour ne pas être repoussé(e)s
  3. Avoir le sentiment que leurs relations les dévient de leur chemin.

ENFANT NON PLANIFIÉ :

Ces personnes on tendance à :

  1. Avoir des difficultés à faire des projets
  2. Être des organisateurs invétérés par surcompensation
  3. Créer des imprévus
  4. Être brouillon

ENFANT PAS DU SEXE DÉSIRÉ:

Ces personnes ont tendance à :

  1. Ne pas se sentir acceptées
  2. Sentir, tristesse, colère et ressentiment dans les relations
  3. Ne pas s’accepter et ne pas se sentir accepté(e)s
  4. Se sentir insatisfaites
  5. Ne pas savoir quoi attendre et quoi recevoir dans les relations.
  6. Avoir peur de décevoir, d’être déçues.

Vous l’avez compris, il se joue déjà beaucoup de chose pour l’enfant à naître dès sa naissance. Il ne s’agit pas de rendre les parents responsables de ces tendances que l’enfant peut développer. Mais être conscient, des conditions du début de vie de votre enfant va vous permettre de mieux le comprendre (au travers des tendances qu’il pourra présenter) et faciliter votre éducation et vos échanges.

APPRENDRE QU’ON VA ÊTRE PARENT C’EST UN FESTIVAL D’ÉMOTIONS

Lorsqu’on apprend qu’on va être parent que ce soit la première fois ou non, que ce soit planifié ou non, c’est toujours un festival d’émotions. A tel point qu’on oublie que le bébé ressent déjà tout. Et pourtant…il capte déjà bien tout ce qui se passe autour de lui (alors que sa taille ne dépasse pas celle d’une amende), même les émotions du Papa.

Les émotions peuvent être aussi agréables que désagréables à ce moment là. Elles se résument encore une fois aux deux principales : l’amour et la peur. Elles naissent du connu, du vécu donc de notre inconscient. Pour rappel ; toutes nos décisions et réactions sont inspirées de notre inconscient qui représentent 93% de notre cerveau, contre seulement 7% pour le conscient.

Donner les meilleurs conditions de début de vie à son enfant c’est en fait lui permettre de construire très tôt des pensées et croyances favorables à son estime, sa confiance et sa créativité.

COMMENT POUVEZ-VOUS, EN TANT QUE PARENT, DONNER LE MEILLEUR DE VOUS-MÊME ?

La respiration consciente est une méthode intéressante vu qu’elle permet de faire émerger l’inconscient qui dirige une grande partie de notre vie. En tant que futur parent et parent, vous pourrez ainsi prendre du recul par rapport à ce que vous avez vécu au début de votre vie pour ne pas le rejouer avec votre enfant.

Exemple :

Si votre naissance fut difficile et compliquée, même si vous ne vous en souvenez pas ou plutôt n’y pensez pas, votre inconscient lui, n’a pas oublié. Et il y a de grandes chances que vous abordiez la naissance de votre enfant avec des peurs inconscientes qui peuvent la compliquer.

Pour cette raison, j’entends souvent des mamans ayant vécu des accouchements douloureux physiquement et aussi psychologiquement me dire :  » pourtant l’accouchement ne me faisait pas peur, je n’y pensais pas pendant ma grossesse.  » Vous n’y pensez pas, certes, mais votre corps a gardé une empreinte de la première expérience de naissance, qui est en fait la vôtre et vous ressert cette mémoire au moment où vous allez donner la vie.

Les ressentis de la maman sont importants, puisque le bébé y est relié en permanence. Ceux du Papa ont aussi un impact car la maman les perçoit et parce que le bébé est en connexion avec son père, il reconnaît sa voix et peut aussi percevoir ses touchers.

Le Rebirth vous permettra d’aller aux racines de vos croyances, nées au tout début de votre vie, mais aussi lors d’expériences vécues comme douloureuses. Dans ces moments de crise, vous avez pris des décisions fortes, vécues ensuite comme des vérités. Si vous ne les remettez pas en questions, vous pouvez vous retrouver face à des automatismes qui s’avèrent inefficaces, contraire à vos valeurs et ressentis à l’égard de votre enfant.

Si vous sentez le besoin et l’envie de vous remettre en questions pour faciliter votre rôle de parents, contactez-moi.

0